Le plus difficile avec le X

Certains ne voient aucun problème à regarder du porno et se complaisent dans leur situation.

Mais si tu es chrétien et que tu as conscience de la gravité du phénomène, tu es confronté à d'autres souffrances encore.

Le porno, c'est moche et méchant.

J'aurais pu faire tout un site pour parler du commerce du X, de ses victimes, des chiffres impressionnants de ce business en terme de marché (production, argent...) mais aussi d'addiction.

Mais plus important que la source de ta souffrance, il y a celui qui souffre, c'est à dire toi !

Etre seul

Les souffrances sont d'autant plus difficiles à traverser qu'on est seul dans la difficulté.

Tu te sens seul face à ce que tu vis, face à tes pensées et seul face à une culpabilité qui t'écrase ?

Le porno emprisonne et isole. Etre porn'addict est une souffrance face à laquelle on est souvent seul. Il n'est en effet pas facile de parler de cette facette de notre intimité, de nos comportements récurrents liés à la masturbation ou de nos combats liés aux mauvaises pensées (c'est souvent comme ça qu'on les appelle) et au sexe.

Le jugement de l'autre, la difficulté à trouver quelqu'un qui peut nous aider font que cette souffrance se transforme en parcours d'un combattant découragé.

Faire son coming out

Malgré les difficultés auxquelles tu peux être confronté, y compris dans l'Eglise, il ne sera possible d'aller de l'avant et de marcher sur le chemin de la liberté que lorsque tu auras fait ton coming out. (J'utilise ce mot de manière un peu déviante par rapport à son sens habituel mais tu vois ce que je veux dire ?)

Attention, je ne te dis pas qu'il faut prendre le micro et le crier dans la rue, voire poster une publication sur les réseaux sociaux, mais révéler ta situation à une personne qui pourra t'apporter l'aide nécessaire, sans te juger et dans une relation de confiance et de confidentialité.

Il faut oser "se mettre à nu" (ne lis pas cette phrase au premier degré !)

Je sais que ça coûte énormément et que ça peut demander beaucoup de courage, mais ça vaut la peine car la délivrance que tu connaîtras par la suite n'est d'aucune mesure en terme de paix, de joie et d'épanouissement personnel.

Balancer son SOS

Ose dire que tu n'en peux plus, que tu ne veux plus vivre comme esclave, que tu ne supportes plus cette situation dégradante.

Ose dire que tu refuses de continuer  à te nourrir de mensonge et d'échec.

Liberté XXL te propose d'accéder à la délivrance en t'invitant à un parcours de dépornoisation.

Une fois que tu auras passé cette étape, tu pourras envisager les choses différemment et sortir du processus de culpabilisation dans lequel t'entraîne une vie où le porno mobilise ton temps, ton énergie, tes pensées et t'enchaîne à une dépendance toujours plus grande.

lifesaver-34525_1280.png

© 2020 par LibertéXXL. Créé avec Wix.com